ActualitésSociété

Le CICR contre une crise alimentaire à Obo

Plus de 8000 personnes déplacées et autochtones d’Obo (extrême-est de Centrafrique) sont désormais secourus au plan alimentaire par le Comité international de la croix rouge (CICR). Il s’agit d’une distribution effectuée ce jeudi 17 mars 2011, de vivres composés de sel, arachide, maïs et huile, pour une réponse à la crise alimentaire que connait cette région en proie à l’insécurité grandissante.

Selon Guilaine Kati, déléguée sud-est du CICR, interrogée par Radio Ndeke Luka, « le stock fournit à la population peut couvrir une période de 2 mois », et, ajoute-t-elle, « permettra a chaque famille de posséder une ration alimentaire quotidienne ». Aussi, précise-t-elle, « redonner confiance aux élèves qui ont abandonné le chemin de l’école ».

Le geste, indique Guilaine Kati, « donnera occasion aux agriculteurs de se procurer des semences, pour assurer progressivement une auto-prise en charge nutritionnelle ».

L’assistance en vivres de la population d’Obo remonte en 2008, suite aux récurrentes attaques opérées par l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Koni. Il y a quelques semaines, la ville a été dépourvue de denrées alimentaires. Une situation liée à l’insécurité provoquée par la LRA.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères