COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ActualitésSociété

©RNL/Gabriel Trésor Yénimatchi
Une partie de l'avenue des Martyrs menant à l'aéroport Bangui-M'poko

L'ampleur de la dégradation de routes à Bangui préoccupe les usagers

La dégradation des routes prend de l’ampleur à Bangui. L’une après l’autre, les artères de la capitale passent dans un état de délabrement très avancé. Plusieurs axes aujourd’hui, ne facilitent pas une circulation commode. Secousses, embouteillages, déviations, poussière ou encore boue ; la circulation n’est pas facile sur beaucoup de routes à Bangui. Effet, le dommage est très avancé dans le 8ème arrondissement, notamment, sur l'avenue des Martyrs. Du monument Omar Bongo Ondimba jusqu’au commissariat de 8ème, il y a des nids de poules tout au long de la voie. Ces trous profonds sur le bitume sont de véritables obstacles à la circulation. La situation devient pire, lorsqu'il il pleut. Plus grave encore, les axes qui relient la capitale aux autres villes de l'intérieur du pays.


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères