#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSociété

©Image d'illustration
Une dépôt de marchandises spécialisé dans la vente de ciment

RCA: début de soulagement suite à la baisse des prix de certains produits sur les marchés de la capitale

Après près de 3 mois d’inflation, souvent provoquée, les prix de certains produits alimentaires et matériaux de construction sont en baisse sur les marchés de Bangui. Un début de soulagement pour revendeurs et consommateurs.

La reprise effective du trafic sur le corridor Bangui-Béloko depuis quelques mois, a facilité l’acheminement de nouveaux stocks de marchandises vers la capitale et l’amélioration du prix de ces divers articles. Chaque jour, le prix des sacs de ciment, fer, contre-plaqué, tôles et autres matériaux de construction, baisse progressivement. Pour les commerçants, cette baisse se justifie par la réduction des frais de transit.

"Auparavant, nous déboursions aux camionneurs plus d’un million de FCFA pour les marchandises de 40 tonnes. Du coup, on s’est vu obligés de vendre le sac de ciment à 13.000 FCFA. Mais aujourd’hui, nous avons revu le prix à 11 000 francs." a affirmé Moussa Yakoub, commerçant-grossiste au Km5.

En sillonnant les magasins des grossistes ainsi que les commerces en détails de quincaillerie, la discussion est houleuse entre commerçants et acheteurs. Visiblement, le prix de marchandises varie d'un fournisseur à un autre. Chose que déplorent certains clients.

"Présentement, le prix du ciment a un peu baissé. Nous sommes autour de 11.000 voire 10.500 francs CFA. D'autres articles ont également vu leurs prix changés. Cependant, les fers à béton de 6' et 8' n'ont pas changé de prix. On espère que les choses vont se normaliser dans les jours à venir" a déploré un ingénieur en bâtiment.

Pour les acheteurs, il n’y a vraiment pas de changement. Par ailleurs du côté des commerçants, l'on fait savoir que les prix ont bel et bien chuté. Des camions de transports de marchandises s’alignent devant les commerces.

"Ici, on ne vend que des contre-plaqués. Au temps fort de la crise, quand le tronçon Bangui-Garoua Boulai était fermé, le prix des contre-plaqués était passé de 4.500 à 7.000 francs CFA. Actuellement, le prix a considérablement baissé. Un contre-plaqué coûte 5.750 francs" a fait savoir Hamat Hussein, propriétaire d'un magasin spécialisé dans la vente de contre-plaqués.

Même si le prix de ces matériaux a chuté, certains consommateurs demandent au ministère du commerce de veiller sur l'instabilité des prix au Km5. Selon eux, les commerçants continuent de fixer les prix à leur guise parce qu’il n'y a pas de suivi.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse