#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSociété

©DR
Des familles sinistrées à Linguissa 2 dans le 6ème arrdt de Bangui

Bangui: les sinistrés des inondations dans l’attente de l’aide humanitaire

Au quartier Linguissa 2 dans le 6ème arrondissement de Bangui, les victimes des inondations, du 07 août 2021, se disent désespérées face à leur situation. Ces sinistrés appellent le gouvernement et les humanitaires à voler à leur secours.

C’est le chagrin dans le regard de familles qui ont perdu leurs maisons. Depuis presque deux semaines, ces personnes indiquent qu'elles vivent dans une situation précaire et sont encore dans leurs maisons écroulées en partie.

"Depuis cette inondation, nous n’avons plus de place où nous mettre. Les enfants souffrent sérieusement. Le palu, la toux et d’autres maladies...ils en souffrent pour l'instant. C'est avec des tôles que nous tentons de couvrir les parties du mur détruites par les eaux. Mais aucun membre du gouvernement n'est revenu nous voir. Nous attendons leur appui pour améliorer nos conditions de vie", se lamente Hector, père de famille.

Tatiana Ngakouzou et sa famille tentent de s’adapter à la situation mais en vain. Elles déplorent l'augmentation du taux du paludisme qui touche particulièrement les enfants.

"Les enfants sont fortement touchés par le paludisme. Il y a l'humidité partout dans les maisons. C'est difficile. On tente de reconstruire nos maisons mais c’est difficile", explique Tatiana.

Ariette Yakouzou a sous sa responsabilité 14 personnes. Elle et ses enfants sont recueillis par un voisin. Cette situation ne l'arrange guère.

"C'est un voisin qui, par charité, a accepté de nous loger chez lui en attendant. C'est vraiment pénible avec les enfants", fait-elle savoir.

Christian Bangana a perdu sa maison de 2 chambres. Il se débrouille avec des tôles pour construire une hutte pour sa famille. Il appelle le gouvernement à les relocaliser à Nzila.

"Il y a assez d'espace vers la cimenterie de Nzila. Ces espaces vides peuvent être aménagés pour qu’on y soit relocalisé. Le gouvernement peut le faire pour nous afin que nos enfants puissent avoir un cadre décent de vie", suggère ce dernier.

Le notable du chef de quartier Linguissa 2, Jean Mongombo, dit avoir saisi le ministère de l’action humanitaire mais sans suite.

"Nous avons encore saisi la ministre de l'action humanitaire quant à la situation de nos administrés. On attend encore un début d'assistance car depuis que le premier ministre et quelques ministres sont arrivés ici, rien n'est vraiment encore fait", indique ce notable.

Plus d’une centaine de ménages sont sans abris depuis la pluie diluvienne du 07 août 2021 et n'ont reçu aucune assistance humanitaire. Par contre, les sinistrés du quartier Linguissa 1 ont reçu des médicaments offerts la semaine dernière par le député du 6e 1.

 

 

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse