#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSociété

Une femme meurt de violence conjugale à Bria

Une femme a perdu la vie dimanche 3 avril 2011, suite aux violences physiques exercées sur sa personne par son mari. Le drame est intervenu au quartier Piango 3 à Bria (est de la RCA), suite à une scène de jalousie.

Le correspondant de Radio Ndeke Luka dans cette région raconte : « le mari de la victime a retrouvé sur le portable de la femme, un numéro de téléphone. Convaincu qu’il s’agit du numéro d’un amant, il a commencé par écraser le téléphone en question avant d’aller sortir pour aller se saouler. Il est revenu dans la concession dans un état d’ébriété avancé et a battu mortellement sa femme. Conduite à l’hôpital, celle-ci a rendu l’âme quelques minutes plus tard ».

Les autorités judiciaires de Bria se sont saisies de l’affaire. Pour Laurent Ouambita, procureur de la République Près le Tribunal de grande instance de Bria, « le criminel tombe sous le coup de l’article 170 du code pénal nouveau. Il encourt une peine de travaux forcés à temps ».

Ce cas de violence conjugale ayant entraîné la mort vient gonfler le nombre des autres dont sont victimes quotidiennement les femmes en Centrafrique. Une situation dénoncée et combattue par les associations de femmes du pays soutenues par les partenaires au développement.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse