ActualitésSociété

Rupture de carburant à Bossangoa, plainte des conducteurs

« Nous manquons de carburant depuis 48 heures, et le prix passe de 810 (environ 1,25 euros) à 1000 (environ 1,55 euros) francs CFA ». Ces plaintes sur les ondes de Radio Ndeke Luka  viennent ce vendredi 11 juin 2010, des conducteurs de la ville de Bossangoa (nord de Centrafrique).

Ils réagissent ainsi, à la rupture des produits pétroliers dans cette ville. D’après Landry Sangbaté, en charge de ces produits, c’est la fréquente précipitation qui en est la cause. Laquelle précipitation ajoute-il, dégrade les voies terrestres. Signalons que c’est la 2ème rupture de carburant à Bossangoa depuis le début de l’année.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères