DébatsE Le Songo

©RNL / Stéphane Andjioyo
Imam Youssouf Naminguina, vice-président du conseil islamique centrafricain, Nina Verdiane Niabodé animatrice-productrice et Cédric Ngbo Kamayéngué, président des jeunes chrétiens baptistes

Le non respect des interdits, base de déviance socioculturelle

La tradition africaine, nous sommes sans ignorer, regorge de beaucoup d'interdits. L'africain est tenu à l'observation de la loi coutumière par la soumission aux interdits. Leur strict respect est à la base de la paix et de la concorde au sein de la communauté humaine, de la famille, du clan. Leur violation, par contre, entraîne des sanctions au sein de la communauté.

 


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères