DébatsPatara

©RNL / Stéphane Andjioyo
De gauche à droite-Mathurin Dimbélé Nakoé, 2e Vice président del'Assemblée Nationale-Hippolyte Marboua, joiurnaliste animateur du débat et Euloge Doctrouvé Koï, personnalité politique

La Constitution de la République Centrafricaine est-elle aujourd’hui en sécurité ?

La question fait la Une des réseaux sociaux mais aussi de la presse ces derniers temps en Centrafrique. Joseph Bendounga, président du MDREC, a saisi la Cour Constitutionnelle par une requête accusant le Chef de l'Etat Faustin Archange Touadéra et les groupes armés de violer plusieurs dispositions de la loi fondamentale. A cela s'ajoute l'inapplication de l'article 58 de la Constitution du 30 mars 2016. Pour débattre du sujet, Hippolyte Marboua a reçu autour de la table Mathurin DIMBELE-NAKOE, Député de Sosso-Nakombo, 2er VP de l’Assemblée Nationale ; Gaétan KONGO, Personnalité politique, Responsable de communication du ‘Mouvement Kodro ti mo kozo si’ de Jean-Serge Bokassa, de l’Opposition démocratique, Centrafricain vivant en France et Euloge Doctrouvé KOÏ, Rapporteur Général de l’Association Synergies Centrafricaines,une Organisation politique qui soutient les actions du Président Touadéra.

 


 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères