COVID-19 : Tous ensemble face au virus

DébatsPatara

©RNL/Hermand Nambona
Aimé Augustin Zangakpiwé, porte-parole de la Haute Autorité à la bonne gouvernance, Gervais Lakosso coordonnateur du GTSC, Raymond Adouma porte parole de COD 2020, Euloge Doctrouvé de synergie centrafricaine et Jean Fernand Koena animateur de l'émission Patara

L’Ethique dans la gouvernance politique : cas Jean Symphorien Mapenzi.

L’actualité en Centrafrique est marquée par un aveu présumé du 1er vice- président de l’Assemblée nationale et cadre du MCU parti qui soutient les actions du chef de l’Etat Faustin Archange Touadera. Un aveu sans vergogne de la manipulation présumé du vote de la loi de finance de l’exercice 2020 dont Jean Symphorien Mapenzi serait l’auteur avec la complicité du ministre centrafricain des Finances Henri Marie Dondra. Si cette déclaration fait buzz au sein de l’opinion et des réseaux sociaux, l’Assemblée nationale est restée muette sur la question. Le MCU parti de Jean Symphorien Mapenzi brise le silence et s’abstient de tout commentaire face à une affaire qu’il considère de privée.

 


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères