#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

DébatsPatara

©RNL/Stéphane José Flémalé
Les différents débatteurs sur le plateau de l'émission Patara. Au centre, Armando Yanguendji

Le massacre de Mbaé-Mbéré est-il une violation du cessez-le-feu par les rebelles ?

Depuis le massacre de Mbaé-Mbéré dans la sous-préfecture de Ngaoundaye, le dimanche dernier, ni le gouvernement centrafricain, ni l’Assemblée nationale n’ont officiellement réagi. Cependant, les préfectures de la Nana-Mambéré, de Lim-Pendé, de l’Ouham, de l’Ouham-Pendé, de l’Ouham-Fafa et de la Ouaka sont les théâtres de violations massives des droits de l’Homme. Ce massacre de 12 civils constitue-t-il une violation du cessez-le-feu proclamé, le 15 octobre dernier ? Quelles sont les mesures de riposte à ces agressions ? Pourquoi l’intervention militaire arrive toujours après les exactions des rebelles ? Pour en débattre, Armando Yanguendji reçoit Joseph Bendounga, député et membre de l’opposition démocratique ; Christian Aimé Ndotah, journaliste indépendant, observateur de la vie sociale et Fidèle Gouandjika, ministre conseiller spécial du président de la République.


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse