#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

DébatsPatara

©RNL/Stéphane José Flémalé
Les principaux débatteurs sur le plateau de l'émission Patara. Au centre, Armando Yanguendji

CNI : pourquoi une disparité de prix entre la population et les élus de la Nation ?

La loi des finances 2021 fixe le prix de la carte nationale d’identité à 4.500 francs CFA. Cependant, l’entreprise Albano-syrienne Al-madina impose 6.750 francs à la population. Les observateurs sociaux parlent de la loi du plus fort. En plus de cela, une nouvelle révélation, choque beaucoup de centrafricains. Celle portée par le député Joseph Bendounga qui a dénoncé que ses collègues se sont procurés ce document, pour eux et pour leurs proches, à 4.500 francs. Alors, que font concrètement les députés pour la défense des causes de la population ? Le bureau de l’Assemblée nationale a-t-il accepté cette démarche ? Pourquoi une telle disparité ? Pour en débattre, Armando Yanguendji reçoit Bernard Dillah, député de Ngaoundaye et 2ème vice-président de l’Assemblée nationale ; Gervais Lakosso, coordonnateur du Groupe de travail de la société civile et Maitre Arlette Sombo Dibélé, avocate et membre de la société civile.


 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse