#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

DébatsPatara

©RNL/Stéphane José Flémalé
Les principaux débatteurs sur le plateau de l'émission Patara. Au centre des échanges Armando Yanguendji

Peut-on prévenir les inondations et autres catastrophes naturelles qui frappent le pays ?

Depuis ces cinq dernières années, la RCA, comme les autres pays du globe, vit un phénomène nouveau. Des inondations qui font des dégâts et des victimes. Ces catastrophes naturelles, dues au changement climatique, continuent de multiplier le nombre des sinistrés ou des sans-abris à travers le pays. Selon la Coordination des actions humanitaires de l’Onu (OCHA), plus de 85.000 personnes sont affectées par des inondations et plus de 18.000 hectares de culture dévastés. Selon cette institution, plus d’un million de centrafricains, ont besoin présentement, d’une assistance d’urgence. Ainsi, que fait concrètement le gouvernement pour prévenir ces phénomènes naturels ? Et que faire, d’une manière urgente, pour soulager ces attristés ? Les sinistrés ont-t-ils une part de responsabilités dans cette situation ? Pour en débattre, Armando Yanguendji reçoit Chantal Touabéna, coordonnatrice du Réseau des femmes leaders de Centrafrique ; Dominique Yandoka, député de la 1ère circonscription du 4ème arrondissement et secrétaire général du parti ITA et Antoine Maximilien Mbaga, directeur de cabinet au ministère de l’Action humanitaire et de la Réconciliation nationale.


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse