Sport

©RFI
Les deux capitaines de l'équipe des Fauves et des Eléphants

RCA : Les Fauves de Bas-Oubangui concèdent un nul face aux Éléphants de la Cote d’Ivoire avec une hypothétique qualification

Pas d’éclairci dans la poule H, avec le score vierge (0-0) entre la Côte-d’Ivoire et la République Centrafricaine. La Guinée Conakry assure le leadership avec 10 points, secondé de la Côte d’Ivoire avec 7 points. Il faut croire encore à un miracle pour la qualification des Fauves.

La 5e journée sera plus déterminante pour les Fauves, qui non seulement doivent impérativement gagner leurs matchs, mais en même temps espérer une défaite des Éléphants pour prétendre à une qualification à la Coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2019.

Pour cela, les coéquipiers de Geoffrey Kondogbia ont amélioré la qualité de leur jeu en dépit de l’indisponibilité de Salif Keïta et de Ngam-Ngam (blessés au cours du match) privant ainsi l’axe central à doser les actions sur la partie défensive ivoirienne.

À Bangui, ce résultat passe mal auprès du public banguissois qui, peu après le sifflet final ont exprimé au micro de Radio Ndeke Luka leur déception. Les  Fauves ont de raisons de croire à une chance malgré tout. D’abord la solidité de la défense contrairement au niveau de leur jeu à Bouaké. À cela s’ajoute leurs talents cachés qu’ils ont développé seulement à la fin des jeux sans concrétiser.

Par contre, la suite peut être moins rassurante pour la Côte d’Ivoire battu chez elle par la Guinée, laquelle Guinée s’est montrée moins décisive contre le Rwanda en décrochant un match nul.

En tout cas, cette poule H peut tout réserver comme surprise dans la marche vers la qualification de la CAN 2019 au Cameroun.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères