Sport

©Facebook
Passation avec Me Fidèl Gouandjika le 26 Mai 2019

Sport : Le karaté est en bonne santé selon Fidèle Gouandjika.

Le Karaté centrafricain a connu une poussée et se porte en bonne santé. Un constat de Maitre Fidèle Ngouandjika, instructeur de Karaté, 8e dan de Qwan-Kido et 7e dan de Karaté. Me Gouandika s'est ainsi exprimé à l'issue d'un stage de passation ce 26 mai de grade à l'Institut national de la jeunesse et des sports  à Bangui.

 

Gloire de Karaté centrafricain et parrain de cette passation de grade, Fidèle Gouandjika salue la performance et la détermination des athlètes de la génération montante. "Honnêtement on n'avait pas de grands Maîtres, mais aujourd'hui on a parmi des jeunes des ceintures 2e, 3e et 4e dan qui ont de très bon niveau et qui ont un niveau élevé et qui ont participé à des compétitions internationales même mondiales" a-t-il concédé.    

L'émergence de ces nouveaux talents cache aussi le découragement lié à la crise. "Compte tenu du fait que depuis 2013 avec tout ce qui s'est passé dans le pays, les gens se sont retirés et le niveau a un peu baissé. Mais c'est comme du vélo" a-t-il noté en restant optimiste de l'avenir du Karaté.

Plusieurs élites du Karaté centrafricain émergent en Europe dont Jennifer Zameto Vice championne de France 2019. Cette passation  est un appel d'air en vue de la redynamisation de cette discipline.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères