Sport

©Intellivoirre
François Zahoui, nouveau entraîneur des Fauves de Bas Oubangui

Football : François Zahoui, nouvel entraineur des Fauves de Bas Oubangui, un choix du comité exécutif

L'ancien sélectionneur de la Côte d'Ivoire et du Niger va désormais coacher l'équipe centrafricaine aux préliminaires de la CAN Cameroun 2021. Il s'agit d'un choix du comité exécutif de la Fédération centrafricaine de football (FCF). L'annonce a faite ce mardi 24 septembre 2019 par Célestin Yanindji, président par intérim de la Fédération Centrafricaine de Football lors d'une rencontre avec la presse à Bangui.

L’ivoirien François Zahoui est le nouvel entraineur des Fauves de Bas Oubangui après un choix effectué par le comité exécutif de la FCF. "Le comité exécutif a arrêté son choix sur François Zahoui. A ce stade, nous ne partons pas pour la signature d'un contrat à durée indéterminée. Nous lui avons expliqué que le gouvernement prendra la décision selon les moyens qui seront mis à disposition. Si ça correspond à ses prétentions salariales, nous allons maintenant dans une signature qui prendra en compte l'entraîneur, le Ministère des Sports et l'organe technique", a expliqué Célestin Yanindji.

L'ancien sélectionneur de la Côte d’Ivoire et du Niger, François Zahoui aura à conduire la destinée des Fauves de Bas Oubangui pendant les deux rencontres notamment contre le Burundi le 16 novembre à Bangui et le 19 novembre contre la Mauritanie.

Coup de projecteur sur la défaite des Fauves locaux devant la RDC

Célestin Yanindji a fait une rétrospection de la rencontre Fauves de Bas Oubangui-Léopard de la RD Congo du dimanche 22 septembre 2019 au stade Barthélémy Boganda. Les Centrafricains ont perdu 2 buts à 0 lors de cette rencontre comptant pour la 6ème édition des éliminatoires du Championnat d'Afrique des Nations au Cameroun (CHAN 2020).

Des voix se sont élevées pour dénoncer le coaching et le choix tactique  de l'entraîneur national des joueurs locaux, Bruce Abdoulaye. Ces deux situations ont été mal digérées par les fanatiques du football centrafricain.

Lors de cet entretien avec la presse mardi 24 septembre, le président par intérim de la fédération, Célestin Yanindji, "déçu" de la défaite de l'équipe centrafricaine, reste convaincu pour une qualification des Fauves et appelle le public à soutenir l'équipe en reconstruction

"Nous sommes dans une double confrontation aller-retour. Nous avons perdu la première manche, nous avons vu nos insuffisances et nous allons y travailler. Si nous travaillons bien, la qualification est toujours possible", a-t-il indiqué. Rejetant toute justification de la défaite, Célestin Yanindji garde encoreespoir.

"Nous ne sommes pas là pour justifier la défaite parce qu'elle se comprend et s'analyse. Nous prenons les mesures pour pouvoir apporter les corrections" a-t-il fait savoir.

Le président par intérim de la Fédération centrafricaine invite les fanatiques du football à adopter un comportement responsable lors des rencontres internationales jouées à Bangui. "Notre public doit changer. Nous allons au stade pour soutenir nos joueurs. Nous n'allons pas au stade pour les injurier", a insisté Célestin Yanindji. Pour lui, la RCA n'est pas la première nation à perdre un match. Le public peut "pousser à renverser des situations". 

Yanindji a annoncé que la Fédération Centrafricaine de Football a décroché un projet de construction de quatre stades à Sibut dans la Kémo, Mbaïki dans la Lobaye, Ndélé dans le Bamingui-Bangoran et Bouar dans la Nana Mambéré.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères