#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

©FIBA
Les Fauves de Bas-Oubangui de Basket-ball, Angola, novembre 2021

vrai, le ministère des sports a tenté d’empêcher le départ de l’équipe nationale de basket-ball à destination de Côte d’Ivoire

  • A deux (2) jours de l’ouverture des éliminatoires de la Coupe du monde 2023 de basket-ball, des messages WhatsApp affirment que sur décision du ministère des sports, le déplacement de l’équipe nationale a été annulé.
  • Contacté, le directeur de cabinet du ministère des sports refuse d’en dire plus.
  • Le ministère des finances confirme que l’ordre d’annulation venait du département des sports.
  • Le président de la fédération a sollicité l’arbitrage du chef de l’Etat et les Fauves de Bas-Oubangui ont pu quitter Bangui pour ces éliminatoires.
  • Après vérification par la cellule #StopATènè, il s’avère que le ministère des sports a tenté d’empêcher le voyage des Fauves de basket-ball en Côte d’Ivoire.

L’information circulait depuis le lundi 27 juin dans plusieurs groupes de discussions WhatsApp à travers la République centrafricaine. Selon ceux qui ont relayé cette nouvelle, le départ de la sélection nationale de basket-ball en Côte-d’Ivoire serait annulé par le ministère des sports.

D’après l’agenda de la Fédération internationale de basket, l’équipe centrafricaine de basket-ball devrait affronter le Syli National de la Guinée, le vendredi 1er juillet.

Cette information est publiée dans un contexte de tension croissante entre le ministère des sports et la Fédération centrafricaine de basket-ball. Le ministre et le président de la fédération sont à couteaux tirés.   

Pour mieux comprendre ce qu’il s’est passé et donner la bonne version des faits, la cellule #StopATènè de Radio Ndeke Luka s’est, dans un premier temps, tournée vers le ministère des finances. Sans aucune hésitation, son chargé de communication nous affirme que : « le départ des Fauves pour la Côte d’Ivoire a bien été annulé par le ministère des sports, sous prétexte que les Fauves ne se sont pas bien préparés à cette compétition».

Une autre source qui devait participer à ce voyage, confirme qu’elle n’a pas pu décaisser l’argent au motif que le ministère des sports avait annulé la mission.

« J’ai été retenu pour être dans la délégation avec un ordre de mission. Quand je me suis rendu au ministère des finances pour le décaissement des frais de mission, on m’a dit que la mission était annulée », rapporte-t-elle.

Contacté, le Directeur de cabinet du ministre des sports, Héritier Doneng, refuse, lui, d’en dire plus et en renvoie la balle au Directeur technique national du ministère, Eugène Pehoua. Selon lui, « les ressources sont en train d’être mobilisées et rien ne prouve l’annulation de ce déplacement ».

De son côté, le Président de la Fédération centrafricaine de basket-ball réclame des explications. Il souligne qu’il n’a reçu aucune notification annulant la participation des Fauves à cette compétition. Pour tenter d’obtenir le voyage de l’équipe nationale, Aimé Serge Singha Bengba, a sollicité l’arbitrage du Chef de l’Etat, qui a finalement autorisé le déplacement des Fauves.

« Les Fauves vont quitter cet après-midi pour participer aux éliminatoires de la Coupe du Monde à Abidjan. Ceci grâce à l’appui financier de la présidence de la République et aussi aux maigres sommes dont dispose la fédération», explique-t-il. De son point de vue, c’est le ministère des sports qui a tenté d’annuler le voyage de l’équipe nationale.

Après plusieurs tractations, les Fauves de basket-ball participeront à la 3e fenêtre de la qualification à la coupe du monde en Côte d’Ivoire du 1er au 3 juillet 2022.

En conclusion, l’implication personnelle du Chef de l’Etat dans le dossier et les témoignages de différentes sources que nous avons contactées confirment qu’il y avait bien une volonté du ministère des sports d’annuler le départ des Fauves pour la Côte d’Ivoire.

#StopATènè, l’équipe qui lutte contre la désinformation et les discours de haine en Centrafrique.

Sources:

  • Le Chargé de communication du ministère des Finances
  • Le directeur de cabinet du ministère des sports, Héritier Doneng
  • Le Directeur technique de la Fédération de basket-ball, Eugène Pehoua
  • Le Président de la Fédération centrafricaine de basket-ball, Aimé Serge Singha Bengba
Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse