#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

©Montage RNL
Capture d'écran du site d'Info de la radio Correo Del Sur

Attention, l’image prétextant montrer un poulailler noyé en Centrafrique est hors contexte

  • Les fortes pluies du 22 juillet 2022 à Bangui ont provoqué d’importantes inondations, causant des morts, des dégâts matériels et des sans-abris. Suivant ce contexte, des publications sur Facebook affirment qu’un poulailler a été inondé. Ainsi, une image montrant des poulets pataugeant dans l’eau a été largement relayée.
  • L’image a été relayée plus d’une centaine de fois dans des groupes WhatsApp et sur Facebook.
  • Des recherches inversées d’image nous renseignent que cette photo a été prise en Bolivie, mais elle n’est pas récente.
  • Après vérification, la cellule #StopATènè conclut que cette image est placée hors contexte. Elle est antérieure aux récentes inondations à Bangui.

Après la pluie diluvienne qui s’est abattue sur la capitale centrafricaine le 22 juillet 2022, des images circulent sur les réseaux sociaux parmi lesquelles, celle montrant un poulailler inondé. Des internautes allèguent que le fait s’est produit lors de récentes inondations à Bangui. L’image a été largement diffusée sur les réseaux sociaux.

Ces internautes, dans leurs commentaires, compatissent avec le propriétaire et s’interrogent sur les conséquences de cette perte. Si l’image est diffusée en boucle sur les réseaux sociaux, aucun détail n’a été, cependant, apporté sur le site avicole touché par l’inondation,  moins encore sur l’identité du fermier, victime de cette catastrophe naturelle.

Captures d’écran Facebook des internautes

En vue de démêler le vrai du faux, la cellule d’investigation #StopATènè de Radio Ndeke Luka s’est intéressée à la vérification de cette image à travers quelques outils de recherche. Des analyses approfondies révèlent que cette image de noyade de poulets de chair a été plusieurs fois publiée sur certaines pages Facebook et des comptes LinkedIn entre 2021 et 2022.

Une image hors contexte

Après des recherches approfondies avec des outils comme Google Reverse Image et Yandex, nous remarquons que l’image, dont il est question, a été publiée pour la première fois dans les articles de certains sites d’informations boliviens en 2021. Sur les sites de la Radio Correo Del Sur et du journal en ligne Pais, la légende indique que l’image a été prise le 25 avril 2021. 

Dans la publication en espagnol que nous avons traduite en français, l’on peut lire : « les pluies inondent les maisons et les fermes des tropiques de Cochabamba » à Chimoré. Selon la radio Kawsachun Coca, 8 000 poulets fermiers se sont noyés, ce qui représente une perte de 115.000 Bs (franc bolivien), poursuit la publication.