#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

#StopATènèTémoignages

©Jean-Ignace Manengou
Timothée Timoléon Feihingmona, 66 ans, chef du quartier Bornou, Mbaïki

Les rumeurs font perdre du temps et de l'énergie affirme Timothée Timoléon Feihingmona, chef du quartier Bornou à Mbaïki

« Une bonne partie des conflits et querelles que je tranche dans mon quartier est constituée d’Atènè… On perd du temps et de l’énergie avec les rumeurs et les fausses informations. Ce temps et cette énergie, on pourrait les consacrer à des activités plus rentables ! », affirme Timothée Timoléon Feihingmona, 66 ans, chef du quartier Bornou, Mbaïki. (8 juin 2021, Mbaïki)

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse