Vos émissionsMagazine justice

©RNL/Brice Landry Ndanguy
Le tribunal de grande instance de Bangui

Que devient un processus judiciaire après la mort d’un présumé auteur ?

Le cas de Nimery Matar, alias Force, un des chefs d’auto-défenses du KM5. C’est la thématique de cette émission ce dimanche. Le Parquet avait lancé un mandat d’arrêt contre Force, cependant, ce dernier n’a jamais été arrêté puis est décédé. Pour mieux comprendre ce que dispose le droit positif centrafricain en la matière le magistrat Alain Gbazialé donne son avis qui selon lui, une procédure s'éteint à la disparation d'une personne en conflit avec la loi. Cependant des actions en civile peut être envisagée pour dédommager les victimes.  


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères