Vos émissionsMagazine justice

©RNL / Inès Laure N'Gopot
Le Procureur général près la Cour d'Appel de Bangui, Eric Didier Tambo, lors de l'audience des 5 accusés de crime à Sosso-Nakombo

L'importance de l'organisation de la session criminelle, analyse de Eric Didier Tambo

Les sessions criminelles en République centrafricaine sont organisées deux fois par an. Ces audiences criminelles se tiennent à la cour d’appel de Bangui, de Bouar et de Bambari. A Bangui, plus précisément en ce mois d’octobre, la cour d’appel n’est qu’à sa première session criminelle pour l’année 2019. Une dizaine de dossiers sont inscrit au rôle de cette première session criminelle 2019 à Bangui. 7 dossiers sont déjà jugés pour 9 condamnations et 3 personnes acquittées. Un seul dossier a été renvoyé à la prochaine session criminelle. Le Procureur général près la Cour d'Appel de Bangui, Eric Didier Tambo, s'en explique dance ce magazine justice.

 


 

 

 

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères