#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésÉducation

©Droits réservés
Une vue d'élèves dans une salle de classe à Bangui

Centrafrique: le gouvernement compte réussir le pari de l’éducation face à l’insécurité

Le gouvernement passe en revue les activités menées au cours de l’année académique 2020-2021. Lors du lancement officiel de la nouvelle rentrée scolaire le lundi 11 octobre, le président de la République s’est félicité des avancées enregistrées dans ce domaine ces dernières années.

Si les critiques de l’opposition fusent contre la politique de l’Education menée par le Professeur Faustin Archange Touadera, le président de la République répond à ses détracteurs à travers ce bilan qu’il qualifie d’efforts consentis.

« Toutes les inspections académiques se sont partagées équitablement 6 100 tables bancs et 112 000 manuels d’histoire-géographie conçus par les pédagogues centrafricains de l’Institut national de recherches et d’animations pédagogiques (INRAP). Des efforts sont faits en vue de poursuivre cette dotation à environ 14 000 tables bancs et de nouveaux manuels en Français et en Mathématique pour le premier cycle d’une part, et des manuels de langage et calcul pour le fondamental 1 d’autre part», présente-t-il.

Réussir le pari de l’éducation face à l’insécurité

Pour le gouvernement centrafricain, la perturbation de l’éducation par l’insécurité persistante ne fléchit pas sa volonté à poursuivre les reformes entreprises. Ces reformes vont permettre l’augmentation des inspections académiques en Centrafrique, selon Faustin Archange Touadera.

« Les Inspections d’Académie vont passer de 08 à 20. Des restructurations se feront au niveau de certains établissements du secondaire et primaire, voire de l’Education de la Petite Enfance dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Appui au Plan Sectoriel de l’Education (PAPSE) couvrant la période 2021- 2029. La création d’une direction en charge de la cantine scolaire permettant de veiller au maintien des élèves à l’école », annonce le président centrafricain.

La rentrée administrative au titre de l’année scolaire 2021-2022 a été officiellement lancée le lundi 11 octobre en Centrafrique. Cependant, les élèves de la classe de Terminale sont toujours dans l’attente des résultats du baccalauréat 2021. De leur côté, les enseignants et administrateurs attendent impatiemment les mouvements d’affectation.

 

Sur le même sujet:

Centrafrique: 61 ans après l’indépendance, l’éducation patine encore

RCA: près de 150 enfants vulnérables retrouvent le chemin de l’école grâce au Programme d’éducation accélérée

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse