#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésÉducation

©DR
Une vue du marché central de Bangui

Rentrée scolaire: les marchés entre mévente et spéculations sur les prix des fournitures scolaires à Bangui

A quelques jours de la rentrée des classes au titre de l’année scolaire 2021-2022, des parents s’activent pour offrir à leurs enfants des fournitures scolaires. Les commerçants des marchés central et Km5 se plaignent de la mévente, certains parents de leur côté déplorent la hausse des prix de ces fournitures scolaires.

Si la rentrée scolaire est prévue le 18 octobre prochain, les marchés de la place sont inondés par les parents d’élèves venus pour les achats des fournitures scolaires. Mais beaucoup se lamentent à cause des prix fixés par les commerçants.

Innocent, parent d’élèves, n’arrive pas à payer les cahiers qu’il désire pour ses enfants car son budget prévu n’est pas suffisant.

« C’est au Km5 que les fournitures scolaires sont moins chères mais aujourd’hui les prix ont un peu augmenté. J’étais venu payer les cahiers "Africa" qui sont de bonne qualité mais le paquet est à 2500 francs CFA. Je vais devoir revenir un autre jour pour m’en procurer », explique-t-il.

Audrey, mère de deux enfants, face à la cherté des kits scolaires, appelle le gouvernement à règlementer les prix de ces articles sur le marché.

« Sur le marché, les prix sont vraiment en hausse. J’ai payé ces 2 sacs à 12 000 alors qu’on me fixait cela à 18 000 francs CFA. C’est vraiment trop cher ces fournitures scolaires. Je demande au ministère du commerce de règlementer ces prix pour aider les parents », se plaint-elle.

Hausse des prix mais aussi la mévente

Ali vend au km5 depuis plus de 10 ans. Pour lui, les recettes à l’approche de la rentrée des classes cette année ne sont pas bonnes comme dans les années précédentes.

« En cette période de rentrée, en principe, les commerçants faisaient des bonnes recettes mais aujourd’hui c’est difficile. Avant, nous totalisions entre 200 à 300 000 francs CFA par jour. Pour cette année, ce n’est pas le cas », fait-il savoir.

Après la rentrée administrative le lundi 11 octobre, la rentrée des classes est prévue le lundi 18 octobre en République Centrafricaine.

 

Sur le même sujet:

Centrafrique: le gouvernement compte réussir le pari de l’éducation face à l’insécurité

 

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse