Elections 20/21 en Centrafrique

ActualitésÉducation

Des candidats au bac dénoncent l’absence de « code barre »

Les copies d’examen remises aux candidats au baccalauréat du centre No 12 (lycée de Bimbo, sud de Bangui), sont sans code barre. Cette situation inquiète ces derniers, qui ont manifesté ce mardi 23 juin 2010 leur mécontentement.

Le constat est fait par Radio Ndeke Luka, à la deuxième journée des épreuves écrites de cet examen sur l’ensemble du territoire centrafricain. Mme Georgine GREZENGUE, Présidente du Jury dudit Centre d’examen, reconnait les faits mais précise que la Direction des examens et concours ainsi que le Ministre de l’Education Nationale sont intervenus pour régler le problème et décanter la situation.

Le système de « code barre » a été introduit en 2007 dans la composition du Bac en Centrafricaine en vue de prévenir les cas de fraudes, notamment au moment de la correction des épreuves.  Les professeurs chargés de la correction ignorent l’identité des candidats dont ils détiennent les copies.

Le Ministère de l’Education Nationale qui a vu le succès fourni par ce système, a décidé une fois de plus de l’appliquer cette année encore.

Cela dit, au deuxième de l’examen, les candidats estiment dans l’ensemble que les sujets proposés jusque-là sont très abordables.

Au total, 18 000 candidats toutes séries confondues composent le 1er tour du baccalauréat dans 40 centres pédagogiques répartis sur l’ensemble de la Centrafrique. L’examen s’achève le 25 juin prochain.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse