ActualitésÉducation

Les étudiants agressent un Doyen de l’Université de Bangui

 

Les étudiants agressent un Doyen de l’Université de Bangui

A deux jours des élections du nouveau bureau de L’Association Nationale des Etudiants Centrafricains (ANECA), prévue ce 13 juillet 2012, un groupe  d’étudiants appartenant à une coalition a agressé ce 11 juillet le Doyen de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines (FLSH), Anicet Clément Guiyama.

Arrivé légèrement en retard, Radio Ndeke Luka n’a pu recueillir les propos du Recteur, qui a aussitôt quitté l’enceinte de l’université dans le bus bleu foncé de commandement accompagné de son chauffeur.

« C’est presque la même scène chaque année à l’approche des élections des membres du bureau de l’Association Nationale des Etudiants Centrafricains », déclare un étudiant en 3ème année de droit à l’Université de Bangui.

Ces étudiants accusent le Doyen Anicet Guiyama de vouloir aider une coalition en retravaillant  la liste des étudiants du département des lettres et sciences humaines en faveur de l’ancien bureau de l’ANECA.

D’après les informations reçues auprès de quelques étudiants témoins, « c’est lorsqu’un étudiant nommé Emmanuel Pabandji, membre du bureau actuel, a fais son entré dans le bureau du Doyen aux environs de 18 heures fort que la bande d’étudiants de l’autre coalition a débarqué, puis a forcé la porte sur eux. Ils ont fait des casses dans le bureau du Doyen et l’ont aussi tabassé ».

« La situation a été très compliquée pour le Doyen pris dans l’étau des étudiants déchainés. Il a fallu une intervention du Recteur, Georgette Debale et des forces de l’ordre pour apaiser les tensions sur le campus », rapporte un autre étudiant résidant à la Cité II de l’UB.

Être membre du bureau de l’Association Nationale des Etudiants Centrafricains a depuis belle lurette fait du campus universitaire un théâtre de violents incidents. Selon les dires de certains étudiants, c’est à cause de l’ingérence politique dans les affaires estudiantines qui seraient la cause de ces troubles. D’autres disent que ceux qui font partis du bureau ont toujours été les favoris des différents régimes politiques centrafricains.

Aux dernières nouvelles, les élections du 13 juillet sont reporter suite à incident entre la coalition I et la coalition II cet après midi 13 juillet.

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères