#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésPolitique

©Droits réservés
Faustin-Archange Touadéra, président de la République centrafricaine

Centrafrique : le Président Touadéra crée, par décret, le comité de suivi du Dialogue républicain

Quatre mois après la tenue du Dialogue républicain, le président de la République a pris un décret portant création et organisation du comité de suivi des recommandations. Ce décret fixe les missions et les attributions des membres qui composeront ledit comité.

La mission principale de comité nouvellement créé est de veiller à la mise en œuvre effective des recommandations assorties du Dialogue républicain. Il a aussi mandat de recueillir les avis et suggestions pouvant faciliter la réalisation des recommandations et surtout d’exécuter les tâches prescrites par le président Faustin Archange Touadéra pour le compte du Dialogue républicain. 

Au total 11 personnes vont composer le comité. Le décret mentionne que le coordinateur et le rapporteur général seront désignés par le chef de l’Etat. Les autres membres seront nommés par les entités des femmes, des partis politiques et de la société civile.

Le mandat des membres du comité est de deux ans renouvelable. L’article 17 dudit décret stipule que les frais du fonctionnement du comité de suivi des recommandations du Dialogue républicain sont à la charge du budget de l’Etat. Cependant, l’article 20 dudit décret, abroge le comité de suivi du Forum de Bangui de 2015.

 

Sur le même sujet :

Dialogue républicain : plus de 600 recommandations formulées par les participants

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse