#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSanté

©RNL/Rolf Steve Domia Leu
Le village Ngougoua à 17 kilomètres à l’Est de Bangui

Centrafrique : les habitants du village Ngougoua déplorent l’absence de centre de santé dans leur localité

Environ deux mille personnes vivent dans le village Ngougoua, situé à 17 kilomètres à l’Est de Bangui, précisément dans le 9e arrondissement. Cette localité ne dispose ni d’un centre de santé, ni d’une école. Un facteur qui, selon des habitants, freine son développement socioéconomique.

Alors que la santé est essentielle au bonheur et au bien-être d’une personne selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le village de Ngougoua ne dispose pas d’un centre de santé pour la prise en charge des habitants. Depuis la création de ce village, il y a une trentaine d’années, certains habitants parcourent au moins 17 kilomètres pour se faire soigner à Bangui. Un calvaire pour les femmes enceintes et les enfants à bas âge.

"Des femmes accouchent à même le sol"

"Nous n’avons pas de centre de santé ici. Trop souvent, les femmes accouchent à même le sol. Si le gouvernement peut songer à construire un centre de santé dans notre village, ce serait un grand soulagement. Le village pourrait se développer comme d’autres" affirme Lucienne, une habitante.

A en croire ces Centrafricains, la santé n’est pas une priorité pour les autorités du pays. Ils se disent abandonnés par le gouvernement.

"Le gouvernement nous a oubliés"

"Nous avons beaucoup de problèmes à Ngougoua. Notre besoin le plus urgent, c’est d’avoir un centre de santé. Mais, tout porte à croire que le gouvernement nous a oubliés. Car, rien n’est fait depuis des années. On va encore se plaindre à qui" soupire Guy Bella, un autre habitant.

Le chef du village, Paul Maïdou, a pris l’initiative de nettoyer un vaste terrain pour y construire un hôpital et une école. Cependant, les moyens faisant défaut, il lance un SOS au gouvernement et aux partenaires.

"Nous avons déblayé des surfaces sur lesquelles nous souhaitons construire un hôpital et une école. A cet effet, nous avions monté un projet. Celui-ci a été soumis aux autorités compétentes depuis plusieurs mois. Nous attendons la réalisation. Par ailleurs, je demande aux personnes de bonne volonté de nous venir en aide" appelle Paul Maïdou.

Les habitants de Ngougoua sont persuadés que la santé peut contribuer de manière importante au progrès économique de leur village. Car selon eux, la santé est facteur de longévité et de productivité.

 

A lire aussi:

Bangui : la localité de Ngougoua dans le 9e arrd inaugure sa première école primaire

 

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse