ActualitésSciences et techniques

Surabondance des récoltes à Mobaye

Les activités agricoles donnent des rendements satisfaisants dans la Préfecture de Mobaye (Sud-est) cette année. Certains aliments se vendent en ce moment à des prix abordables dans cette ville centrafricaine. L’abondance des pluies et la dégourdisse des paysans sont à l’origine de la profusion des produits vivriers dans cette région.

On retrouve ainsi le maïs, le riz, les arachides et les légumes. 5 épis de maïs se vendent actuellement à 50 FCFA (environs 0,83 euros), un petit sceau de riz à 750 FCFA (environs 1, 15 euros), ceci à la grande satisfaction des consommateurs, rapporte le correspondant de Radio Ndeke Luka à Mobaye.

Selon les paysans du secteur, « la saison des pluies est l’époque favorable à la culture. Elle rend le sol facile à labourer ».

Par contre, certains paysans ont indiqué à notre correspondant que « cette période est aussi la plus pénible pour enlever les mauvaises herbes à cause des eaux de pluies qui tombent régulièrement ».

Pour les habitants de cette Préfecture centrafricaine, la multitude des produits agricoles de cette année est en soit une « bénédiction » car le panier de la ménagère ne souffrira pas à Mobaye pour plusieurs jours.

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères