ActualitésSciences et techniques

12ème sommet de la CEMAC : la relocalisation du siège à Bangui a été décidée

D'importantes décisions sont prises lors de cette rencontre à l'issue du 12e sommet ordinaire de la Communauté Economique et Monétaire des Etats de l'Afrique Centrale (CEMAC) qui s'est tenu à Libreville au Gabon du 5 au 6 mai 2015.

La conférence a nommé des centrafricains notamment M. Armand Guy Zounguéré-Sokambi est nommé vice-président de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) en remplacement de M. André Nzapayéké, l'ancien Premier ministre centrafricain de la transition. M. Maurice Christian Ouanzin est nommé secrétaire général adjoint de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC).

Les Chefs d'Etats et de gouvernement se sont félicités de la normalisation progressive de la situation en République centrafricaine. Ils ont décidé de la relocalisation immédiate et sans conditions du siège de la commission de la CEMAC, de l’école Inter-États de Douanes (EIED) et de la Carte Rose à Bangui.

Les Chefs d'Etats et de gouvernement ont émis le vœu, que le dialogue inter-centrafricain de réconciliation en cours à Bangui, soit conduit avec sérénité et détermination pour une sortie définitive de crise et le retour à la paix.

La présidence de la Communauté est assurée, à compter de ce 7 mai, par M. Obiang Nguema Mbasogo, président de la République de Guinée-équatoriale.

La conférence a par ailleurs décidé de la libre circulation des personnes dans l'espace communautaire. Désormais, les ressortissants des pays de la CEMAC sont autorisés à circuler sans visa, mais munis soit de la carte d’identité biométrique, soit du passeport biométrique, soit du passeport CEMAC biométrique homologué.

Au regard des difficultés du démarrage de la Compagnie communautaire Air CEMAC, les Chefs d’Etat, de gouvernement et de délégation ont décidé de renoncer à ce projet.

Initialement, le 12e sommet ordinaire de la Communauté Economique et Monétaire des Etats de l'Afrique Centrale devait se tenir les 7 et 8 janvier dernier toujours à Libreville, la capitale gabonaise.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères