#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSécurité

©Image d'illustration
Des éléments d'un groupe armés opérant dans le Nord-ouest de la République centrafricaine

Centrafrique : toujours pas de nouvelles des deux personnes prises en otage par les 3R à Mann

Une semaine après leur kidnapping à Mann par des combattants de 3R, les habitants de la localité sont toujours sans nouvelles des deux (2) personnes, retenues en otage depuis le 31 décembre 2021. Malgré une situation sécuritaire encore volatile, certaines bonnes fois s’activent pour obtenir la libération des captifs.

Cela fait 6 jours, jour pour jour que les habitants de Mann sont sans nouvelles de deux des leurs. En effet, le 31 décembre dernier, des hommes armés assimilés aux éléments de 3R ont kidnappé 3 personnes, ils en ont libéré une dans la foulée et emporté les deux autres.

Les ravisseurs réclament un versement de rançon 

Les ravisseurs auraient reproché à leurs otages le détournement de fonds qui ne leur est pas dû. Ils exigent en revanche une importante somme d'argent (plus d’un million de FCFA) à la communauté comme condition de leur libération.

Des sources locales rapportent que la population multiplie des négociations pour obtenir leur mise en liberté. Seulement depuis 3 jours, les ravisseurs sont injoignables et la population est dans la psychose et dans l'inquiétude par rapport à la santé des kidnappés.

Une région sous menace des groupes armés

Face à l’inquiétude grandissante, les populations appellent le gouvernement et les personnes de bonne volonté à œuvrer davantage pour la libération des otages. Les kidnappings et l'usage des mines sont deux modes opératoires des insurgés dans le Nord-ouest en proie à la violence armée entre les forces régulières et les combattants de 3R.

Ces prises d'otages surviennent dans un contexte d’attaques répétées ayant entrainé des morts et des blessés même au sein de l'armée. Mais si les insurgés ont leur base arrière au Tchad, des voix s'élèvent pour demander à ce pays voisin qui exprime le besoin de réouverture des frontières, son implication pour la stabilisation notamment la libération des otages.

 

Lire aussi :

RCA: la localité de Mann de nouveau plongée dans la psychose

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse