#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSécurité

©RNL/Melino Bandio
Les éléments du bataillon d'intervention territoriale N°6 des Forces armées centrafricaines paradant sur l'avenue des Martyrs à Bangui, décembre 2021

Centrafrique : plus d’une vingtaine de rebelles de la CPC neutralisés par l’armée

Après de violents affrontements au début de cette semaine, les Forces armées centrafricaines (Faca) ont repris aux rebelles de la Coalition des Patriotes pour le Changement (CPC) le contrôle du village Sébagoudé, à 115 km de Kouango sur l’axe Zangba (préfecture de la Ouaka).

Lundi 13 juin, des forces armées centrafricaines avaient lancé une opération contre des positions des rebelles de la CPC au village Sébagoudé à 115 kilomètre de Kouango sur l’axe Zangba. Le même jour, les forces nationales ont mis la main sur deux (2) éléments rebelles. D’après des sources locales, les combats se sont poursuivis et l’armée régulière est parvenue jusqu’à mardi à déloger les combattants de la CPC de leur base.

Plusieurs rebelles neutralisés

Le bilan de cette attaque ferait état d’une vingtaine d’éléments de la CPC tués, une trentaine de blessés, y compris des civils. Certains blessés auraient traversé du côté de la République démocratique du Congo pour se faire soigner, rapportent des habitants de Kouango.

Depuis 48 heures, le calme est revenu dans la localité de Sébagoudé et des habitants qui avaient trouvé refuge en brousse commencent à sortir. Cependant, ceux qui ont traversé de l’autre côté de la rive gardent leur position.

Ces derniers temps, les accrochages sont récurrents entre Forces armées centrafricaines et combattants rebelles de la CPC dans plusieurs régions de la République centrafricaine. Des combats qui ont entraîné des pertes en vies humaines entre les parties en conflit.

 

Sur le même sujet:

Centrafrique : fuyant les combats à Ouadda, une quarantaine d’éléments des FDS arrivent à Ndélé

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse