#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSociété

Marche contre le désarmement des 3e et 5e arrondissements

Des habitants du quartier Km5 ont marché ce samedi matin pour protester contre l’insistance de la présidente de transition, Catherine Samba-Panza, de désarmer les 3e et 5e arrondissements de Bangui.
 
Les protestataires estiment que ce discours n’est pas de nature à apaiser leur situation. La marche a démarré au rond-point du 5e arrondissement pour prendre fin au rond-point Koudoukou dans le 3e arrondissement.

Joint au téléphone depuis sa résidence au Km5, le porte parole de la communauté musulmane, Ousmane Abakar, dit son refus catégorique du désarmement exigé par la présidente de transition.

« Nous, Musulmans centrafricains, sommes déçus après le discours de la présidente Samba-Panza, censée être la maman de tout centrafricains, chrétiens comme musulmans, et qui demande le désarmement du Km5. Nous n’avons jamais pris les armes pour attaquer qui que ce soit. Nous demandons à la présidente de prendre ses responsabilités. Nous sommes contre le désarmement du Km5 ou que tous les quartiers soient désarmés en même temps », a-t-il décidé.

M. Abakar estime que le désarmement d’une seule partie de la ville de Bangui pourrait mettre en danger ceux qui sont repliés au Km 5.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse