#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSanté

©RNL/Brice Landry NDANGOUI
Deux motos entrant en collision sur une route du Nord de Bangui, 31 décembre 2022

Célébration du nouvel an : un mort et plus d’une cinquantaine de victimes d’accidents de la route à Bangui

La célébration du nouvel an n’a pas fait que des heureux dans la capitale centrafricaine. Plus d’une cinquantaine de personnes ont été victimes d’accidents de la circulation. Parmi elles, on dénombre un mort et des blessés.

Comme à l’accoutumée, la célébration des fêtes de fin d’année apporte toujours son lot. Si certains célèbrent dans l’allégresse, d’autres par contre voient leur joie transformée en douleur à cause des accidents de la circulation. Selon une enquête de Radio Ndeke Luka, l’hôpital Communautaire, la pédiatrie et le centre MSF ont enregistré le plus de victimes. Ces accidents sont dus, pour la plupart, à l’excès de vitesse, à la consommation abusive d’alcool et de stupéfiants.    

 Motocyclettes comme causes 

"Au total, nous avions reçu 10 malades la nuit. Quatre étaient des victimes d’accidents de la voie publique causés par des motocyclettes. Parmi les quatre enfants que nous avons reçus, il y avait un de deux ans qui, à la suite d’un traumatisme, a fait une fracture du fémur et nous l’avons hospitalisé. L’autre était une fillette de sept ans qui, par suite de traumatisme, avait eu une fracture ouverte en se cassant l’os du genou. Elle a été opérée quelques heures après. Les deux autres cas étaient des plaies au niveau du cuir chevelure que nous avons soutirés et libérer les malades le même jour" a expliqué Docteur Emeric Yandoumba, au Complexe pédiatrique de Bangui.

- Lire aussi: Centrafrique : le service de traumatologie de l’hôpital communautaire de Bangui, débordé

Dans la salle des urgences de la pédiatrie, Gertrude Wotto est assise à côté de sa nièce âgée de 7 ans victime d’un accident de la circulation avec toute sa famille.

Toute une famille accidentée

"Son père a eu une fracture au niveau de sa mâchoire et est interné à l’hôpital Communautaire. Je suis avec elle et sa petite sœur toutes deux, victimes de cet accident. Elle s’appelle Jemima. Elle se porte bien pour le moment. Nous attendons les médecins pour procéder aux derniers soins" a témoigné Gertrude, tante de Jemima, une enfant accidentée.  

Un décès

En plus des victimes accueillies en son sein, l’hôpital Communautaire a également des accidentés transférés par l’hôpital de l’Amitié et le centre MSF.

"Nous avons enregistré au total, 56 cas d’accidents de la circulation du 31 décembre 2022 au 1er janvier 2023. Parmi ces 56 cas enregistrés, nous avons 10 cas de fractures dont 5 ont été mis en hospitalisation dans le service et un cas de décès. Et les 25 autres ont été traités et libérés" a indiqué Dr Eloi Mboliani, médecin chef aux urgences chirurgico-médicales de l’hôpital Communautaire.

La célébration du réveillon de la St Sylvestre de cette année a été particulière en raison d’un dispositif sécuritaire impressionnant dans la ville de Bangui et dans sa périphérie. Peu de coups de feu ont été entendus et aucune victime de balles perdues n’a été signalée. 

- Lire aussi : Centrafrique : vingt-neuf nouveaux médecins soutiennent leurs thèses de doctorat en médecine

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse